En littérature jeunesse, fées et sorcières, mauvais genre ?

Le 10 Nov, 2014 -  0 comments

Septembre 2014 : notre numéro sur les fées et les sorcières interroge les archétypes d’un féminin qui évolue étrangement dans la littérature jeunesse.

Où sont passées les bonnes fées ailées et les horribles sorcières verruqueuses  des contes  pour enfants ? Les nouvelles figures mi-fées mi-sorcières, filles des mangas et des séries télévisées, cuisse fuselée et décolletés plongeants nous ont posé question.

Apparemment, vous aussi, chers lecteurs, avez réagi. Loic Jacob, des éditions Hong Fei, nous a écrit « J’ai lu ce numéro consacré aux fées et aux sorcières avec intérêt[…]. Il s’est trouvé que les remarques de fond sur l’évolution des traitements réservés aux figures archétypales dans l’édition jeunesse rejoignaient mes observations, les confortaient, et souvent les éclairaient d’un jour précieux. »

Nous sommes toujours avides de connaître vos réactions à ces sujets qui nous interpellent.

N’hésitez pas à nous écrire sur le site grâce à la page de contact.

Au fait, nous vous rappelons que c’est la bonne période pour s’abonner pour 2015. Si vous souhaitez uniquement ce numéro spécial sur les fées et sorcières, vous pouvez aussi nous le commander.